Comment se passe un achat immobilier comptant ?

Agence immobiliere » Immobilier » Comment se passe un achat immobilier comptant ?

L’achat immobilier comptant est de plus en plus pratique de nos jours. L’achat au comptant désigne un mode de paiement. En immobilier, il consiste à payer en une seule fois et en espèce. Aussi, l’acheteur règle le paiement en une seule fois que ce soit en espèce ou par virement bancaire. Mais comment se passe un achat immobilier comptant ?

Achat immobilier comptant : une garantie de paiement

Source image : freepik

L’achat immobilier comptant constitue une garantie pour le vendeur. Ce mode d’achat d’un bien immobilier prouve que l’acheteur possède déjà la somme pour l’achat de la maison ou de l’appartement. Mais ce mode de paiement est rassurant dans certaines conditions :

Sujet a lire : Investir dans l'immobilier à Paris : quel bien acheter ?

  • L’acquéreur possède un justificatif de capacité financière.
  • La vente ne dépendra pas de l’obtention d’un prêt immobilier.
  • La promesse de vente n’inclut pas la clause suspensive.

En effet, lorsqu’on procède à un achat comptant, il n’y a pas lieu de stipuler dans la promesse de vente une clause suspensive étant donné que la vente ne dépendra pas de l’obtention d’un crédit immobilier.

Il faudrait tout de même s’assurer que l’acquéreur possède réellement la somme pour l’achat du bien immobilier. Un justificatif de capacité financière est donc indispensable. Cette solution parait avantageuse car on sera à l’abri des doutes concernant le rejet ou non de l’achat immobilier.

Lire également : Quels sont les avantages de recourir à une agence immobiliere ?

Pour l’acquéreur, l’achat au comptant offre aussi une tranquillité d’esprit. Il sera affranchi des dettes bancaires et des autres soucis financiers. Il réglera une seule fois le paiement pour l’acquisition d’une maison ou d’un appartement.

L’achat immobilier comptant : mieux que l’emprunt

Si on possède déjà la somme pour l’achat comptant d’un bien immobilier, il est conseillé de prendre cette initiative. L’achat immobilier comptant consiste à :

  • Payer une seule fois.
  • Éviter les dettes de la banque.
  • Dormir l’esprit tranquille.
  • Éviter de contracter une assurance emprunteur.
  • Garder la totalité de sa capacité d’endettement.

Les dettes, quelle que soit la somme, pèsent toujours lourd sur le moral et cela ne fera que détériorer sa qualité de vie. Il faut tout de même surveiller son épargne pour garder un reste à vivre. Il est tout de même important de savoir si l’achat immobilier comptant est avantageux ou non. Il faudrait réaliser une simulation ou bien calculer le rendement.

D’autre part, faire des emprunts reste une option dans la mesure où on réalise un investissement immobilier. Dans le cas d’un achat immobilier pour résidence principale, faire un achat comptant est à privilégier.

Ce qu’il faut faire avant un achat immobilier

Lorsqu’on désire faire un paiement comptant pour l’acquisition d’un bien immobilier, il est important de se préparer financièrement mais aussi de constituer un dossier concluant. Le vendeur demandera en effet :

  • Une attestation de fonds au moment de l’offre d’achat et de compromis de vente.
  • Le document doit préciser sur quel compte est placée la somme destinée au paiement du bien immobilier.

Il faudrait aussi s’assurer que le propriétaire déclare sa plus-value pour éviter de payer d’impôt. Une enquête est donc de rigueur et s’il n’y a pas eu de déclaration, l’acheteur doit alors régler une partie de cette somme mais sous forme de dessous-de-table. S’il existe une anomalie, on risque de subir un redressement fiscal.

Enfin, il est indispensable de tenir compte des inconvénients de ce mode de paiement. Lors de l’enquête effectuée par l’administration fiscale, le montant de la transaction doit correspondre au prix du bien immobilier. Dans le cas contraire, un redressement fiscal sera inévitable.

Il faudrait alors déterminer s’il est rentable de réaliser un achat immobilier comptant. Dans ce cas, il faudrait faire :

  • Une déduction d’impôts.
  • Une déduction des prélèvements sociaux.
  • Un calcul du rendement.

Pour calculer le rendement, il faut diviser le revenu annuel par le capital engagé et en multiplie la totalité par 100.

A lire dans le même genre : “Investir dans l’Immobilier à Paris : quel bien acheter ?

Comment se passe un achat immobilier comptant ?

Retour en haut